Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 octobre 2008 3 22 /10 /octobre /2008 09:25

Préparation : 30 mn

Ingrédients (pour 8 personnes) :

4 œufs

100 g de sucre roux

1 sachet de sucre vanillé

250 g de mascarpone

24 biscuits à la cuillère

1/2 litre de café noir non sucré

30 g de poudre de cacao amer

Marsala sec

 

Préparation :
Séparer les blancs des jaunes. Mélanger les jaunes + sucre + sucre vanillé. Rajouter le mascarpone au fouet.
Monter les blancs en neige et les incorporer délicatement à la spatule au mélange précédent.
Préparer du café noir. Si on le souhaite mélanger en partie égales du café et du Marsala sec.
Mouiller les biscuits dans le café.
Tapisser le fond du moule avec les biscuits.

Recouvrir d'une couche de crème, œufs, sucre, mascarpone.

Alterner biscuits et crème. Terminer par une couche de crème.

Mettre au réfrigérateur 2 heures minimum

Saupoudrer de cacao A LA SORTIE DU REFRIGERATEUR


Un peu d’histoire :

Il y a beaucoup de théories sur les origines du tiramisu : quatre régions d'Italie - le Piémont, la Lombardie, le Frioul-Vénétie julienne et la Toscane - se proclament la terre d'origine de ce dessert.

Parmi les légendes concernant les origines du tiramisu, on en trouve une qui fait remonter son invention à la fin du XVIe siècle, en Toscane, lors de la visite du duc de Toscane, Cosme III de Médicis, à Sienne. Le duc fit du tiramisu son dessert préféré, ramenant la recette à la cour de Florence, d'où il se répandit en Vénétie, à Trévise et à Venise. C'est à Venise que le mascarpone est ajouté à la recette.

Le tiramisu est un dessert italien qui veut dire « tire-moi en haut », ou plus poétiquement « emmène-moi au ciel ». Pendant la Première Guerre Mondiale, les femmes prenaient les restes de gâteaux et de biscuits et les arrosaient de café, et les donnaient à leurs maris qui allaient à la guerre. Quand ils sentaient cette bonne odeur de café, ils pensaient à leurs femmes.

C'est au XVIIIe siècle qu'il commence à être connu en dehors de l'Italie grâce à de nombreux auteurs de livres de cuisine italienne, qui popularisent l'ajout à la recette des biscuits appelés boudoirs.

Une autre légende dit que pendant la Renaissance les Vénitiennes faisaient du tiramisu pour en manger avec leurs amants le soir, croyant qu'il leur donnerait plus d'énergie pendant leurs relations sexuelles. Plus prosaïquement, une autre version dit que ce sont les prostituées vénitiennes, travaillant au-dessus des cafés, qui en auraient acheté la nuit pour leur redonner de l'énergie.

Selon une autre tradition, il s'agit de la base d'une recette pour convalescence composée de jaune d'œuf et d'alcool qui aurait évolué au fil du temps.

Partager cet article

Repost 0

commentaires